Guide des accessoires pour le vin

Le bon verre à vin : à chaque cépage son verre

Le développement des substances olfactives et gustatives du vin dépend notamment de la forme et du volume du verre. En tant qu'instrument de dégustation, le verre a une influence directe sur l'évaluation d'un vin.

Pour procéder à l’analyse visuelle du vin, déterminer sa couleur, sa limpidité et sa consistance, il faut un verre incolore et non décoré. La paroi du verre doit également être fine, afin que la perception de la température soit immédiate. Dans un verre à paroi épaisse, la boisson a l'inconvénient d’absorber la température du verre. L’agitation circulaire du verre intensifie les arômes du vin. Une surface d'évaporation plus grande permet aux arômes de développer plus rapidement leur complexité et leur puissance.

Certains fabricants proposent des verres à vin spécialement développés pour que les arômes typiques d’un cépage se développent de manière optimale. Riedel est la première manufacture de verrerie à avoir développé des verres adaptés à chaque cépage.

Un verre à vin se compose de 3 éléments : le calice, le pied et la base. Un verre à vin dédié à un cépage se caractérise par un calice dont les 3 variables suivantes diffèrent : la forme, la taille et le diamètre du buvant. Ce verre à vin doit traduire dans le langage des sens le « message » du vin.

C’est le verre qui fait en sorte que les arômes, le goût, la couleur, l’équilibre et la finale soient en harmonie.

Arômes : Un verre à vin dédié à un cépage rehausse la qualité et l’intensité des arômes du vin.

Texture : Un verre à vin dédié à un cépage souligne la sensation que le vin produit en bouche (aqueux, souple, soyeux, velouté).

Goût : Un verre à vin dédié à un cépage met en harmonie le fruit, la minéralité, l’acidité et les tanins.

Finale : Un verre à vin dédié à un cépage favorise le développement d’un goût agréable, durable, harmonieux et persistant.

Le bon verre sublime la dégustation !

Carafe à décanter : pourquoi faut-il aérer un vin ?

Pour une dégustation encore plus plaisante, décantez vos vins ! Les grands vins méritent d’atteindre leur plein épanouissement pour pouvoir ensuite être dégustés avec tous les sens.

Il est recommandé de décanter les vins d’un certain âge pour les débarrasser de leur dépôt, mais aussi les vins plus jeunes, pour favoriser l'oxygénation et libérer les arômes. Le fait de décanter un vin le bonifie et dévoile plus rapidement son bouquet.

Afin de profiter pleinement des arômes des vins (rouges) jeunes, il est recommandé d’ouvrir la bouteille 8 à 12 heures avant la dégustation, pour assurer une oxygénation suffisante. En revanche, si le vin est décanté, le temps nécessaire à sa bonne oxygénation est plus court.

Un vin rouge décanté flatte le palais avec un fruité plus complexe, et a tendance à fondre et à contrebalancer les tanins.

Pour décanter un vin jeune, la bouteille peut être versée directement dans la carafe. Afin d’accélérer son oxygénation, il est recommandé de le verser énergiquement. Décanter un vin jeune plusieurs heures avant de le servir lui donne la possibilité de se développer et d'atteindre une maturité qu’il n’aurait autrement atteinte qu'après des années de garde.

Si vous souhaitez éliminer les particules insolubles qui se sont déposées au fond d’une bouteille de vieux vin, versez-le lentement dans une carafe en utilisant éventuellement un filtre pour recueillir de dépôt.

Décanter un vin est aussi un très beau spectacle : voir le vin couler langoureusement le long des parois de verre d’une élégante carafe est fort séduisant.

  1. Carafe à décanter pour vin rouge AIR
    Schott Zwiesel
    Carafe à décanter pour vin rouge AIR
    99,95 € TTC, frais de livraison en sus
  2. Carafe à décanter pour vin blanc AIR
    Schott Zwiesel
    Carafe à décanter pour vin blanc AIR
    89,95 € TTC, frais de livraison en sus
  3. Carafe à décanter pour magnums FINE
    Schott Zwiesel
    Carafe à décanter pour magnums FINE
    55,95 € TTC, frais de livraison en sus
  4. Carafe à décanter pour vin rouge PURE
    Schott Zwiesel
    Carafe à décanter pour vin rouge PURE
    44,50 € TTC, frais de livraison en sus
  5. Carafe PURE
    Schott Zwiesel
    Carafe PURE
    28,95 € TTC, frais de livraison en sus
  6. Carafe à décanter FINE WINE
    Carafe à décanter FINE WINE

    dès 24,95 €

  7. Décanteur BERRIES
    Spiegelau
    Décanteur BERRIES
    71,50 € TTC, frais de livraison en sus
  8. Carafe à décanter DELTA
    Carafe à décanter DELTA
    69,95 € TTC, frais de livraison en sus
  9. Décanteur AMADEO
    Riedel
    Décanteur AMADEO

    dès 247,50 €

➔ Vous pouvez trouver plus de décanteurs ici

Tire-bouchons : quels sont les différents types de tire-bouchon ?

Déboucher une bouteille de vin requiert une prudence particulière, car un bouchon effrité peut rapidement compromettre le plaisir de dégustation. Le choix de tire-bouchons est énorme, mais il vaut mieux ne pas prendre le moins cher et s'assurer qu'il a une mèche en spirale longue et pas trop épaisse.

Un bon tire-bouchon permet d’extraire facilement le bouchon de la bouteille, sans grand effort et sans abimer le bouchon. Les modèles de qualité permettent ensuite de retirer facilement le bouchon de la mèche en spirale.

Cette dernière est l'un des composants les plus importants d’un tire-bouchon. Elle doit être suffisamment longue pour pénétrer profondément dans le bouchon qui ne doit pas se casser. Elle ne doit pas non plus être trop épaisse, car elle serait alors plus difficile à tourner dans le bouchon, qui pourrait aussi se casser. Il est conseillé d’opter pour un modèle avec une mèche creuse.

Le tire-bouchon Screwpull promet une manipulation particulièrement commode, puisqu’il permet non seulement d’extraire très facilement le bouchon de la bouteille, mais aussi de la spirale. De plus, sa durée de vie est longue : après près de 2 000 débouchages, il suffit simplement de remplacer la mèche.

Le couteau de sommelier

Le couteau de sommelier est l’outil de prédilection des professionnels et des sommeliers. C'est un ustensile important dans la restauration gastronomique, car contrairement à un tire-bouchon normal, il combine trois « outils » : un coupe-capsule sous forme de lame, un tire-bouchon et un décapsuleur. La lame permet de retirer le scellage de la bouteille. La mèche en queue de cochon est tournée dans le bouchon et doit présenter les caractéristiques décrites ci-dessus. Le levier est appuyé sur le goulot de la bouteille, puis le bouchon est extrait grâce à l'articulation et à l'action du levier.

Le manche du couteau de sommelier peut être fait de différents matériaux. Les modèles les plus résistants sont ceux en acier inoxidable. Les exemplaires plus précieux sont souvent en bois ou en corne (surtout les tire-bouchons français Laguiole), bien que ces manches ne soient pas aussi robustes.

Tire-bouchon de comptoir/tire-bouchon à levier

Les tire-bouchons de comptoir sont principalement utilisés dans la restauration. Ils sont montés sur un comptoir ou un plan de travail. Il suffit de présenter la bouteille à la base du tire-bouchon, d'abaisser le levier ; la mèche pénètre alors dans le bouchon. Puis, en relevant le levier, le bouchon est extrait de la bouteille sans effort. Cela permet de déboucher de nombreuses bouteilles les unes après les autres.

Le tire-bouchon à levier fonctionne de la même manière que le tire-bouchon de comptoir. La différence est que le tire-bouchon à levier est mobile. Il est doté d'un dispositif en forme de pince qui s'utilise d'une main pour maintenir la bouteille en place. L’autre main actionne le levier.

Tire-bouchon pneumatique

Avec un tire-bouchon pneumatique, une aiguille creuse est enfoncée dans la bouteille à travers le bouchon. Un gaz (par exemple de l'air) est ensuite introduit dans la bouteille via cette aiguille creuse, créant une surpression qui déloge le bouchon.

Tire-bouchon bilame

Pour les vieux millésimes, qui laissent à supposer que le bouchon pourrait s'effriter, ou pour les bouchons déjà abimés, le tire-bouchon bilame est la solution idéale. Le bouchon n'est pas endommagé par une mèche, mais il est doucement extrait vers le haut par deux lames.

D'abord, les lames sont insérées à droite et à gauche entre le bouchon et le goulot de la bouteille. Elles sont ensuite déplacées entre le bouchon et le goulot dans un mouvement de va et vient, avant que le bouchon soit extrait en le tournant vers le haut. Le tire-bouchon bilame n’est pas trop adapté pour les bouchons en plastique.

L’outil permet non seulement de déboucher une bouteille, mais aussi de la reboucher. Pour ce faire, il suffit d’enfoncer le bouchon dans le goulot à l’aide du tire-bouchon, puis de le retirer dans un mouvement de va et vient, sans le bouchon. Le bouchon reste intact.

➔ Vous pouvez trouver plus de tire-bouchons ici

Y a-t-il d’autres accessoires utiles ?

Bouchons pour vin et champagne

Une fois qu'une bouteille de vin ou de champagne est ouverte, l'oxygène y pénètre et, après un certain temps, modifie le goût du vin. Dans le cas du champagne et des vins effervescents, le niveau de dioxyde de carbone diminue, et ils perdent leur pétillant. Ainsi, pour préserver le goût du vin et l’effervescence du champagne, il faut refermer la bouteille. Ce n’est pas toujours possible avec le bouchon d’origine car il se dilate, mais il existe sur le marché de nombreux bouchons offrant différentes propriétés et fonctions. Il est important que les bouchons soient vraiment hermétiques et ne permettent pas à l'oxygène ou aux odeurs de pénétrer dans la bouteille (surtout si elle est conservée au réfrigérateur). Les modèles particulièrement adaptés sont ceux permettant d’extraire l'air des bouteilles ouvertes et, ainsi, de créer un vide favorisant la conservation.

Rafraîchisseurs de bouteilles

Que serait un délicieux repas sans le bon vin pour l’accompagner ? Ou une grande occasion sans vin effervescent ou champagne ? Cependant, personne n’apprécie les allées et venues incessantes pour remettre les bouteilles au réfrigérateur. La solution ? Un rafraîchisseur garantit une ambiance conviviale et détendue.

Il en existe différents modèles, le plus classique étant le fameux seau à glaçons. L’effet de rafraîchissement est rapide et durable. L’inconvénient est que les étiquettes se décollent de la bouteille. Pour éviter ce problème, il est recommandé de choisir un rafraîchisseur avec des accumulateurs de froid à mettre au congélateur.

Certains modèles conservent la fraîcheur uniquement grâce aux propriétés de leur matériau ou à leur isolation. Il est alors nécessaire que la bouteille soit déjà fraîche, mais l’effet rafraîchissant n’est pas aussi durable.

Les rafraîchisseurs à enfiler sur les bouteilles comme une chaussette constituent une autre alternative, particulièrement pratique pour les pique-niques.

Des vins bien ordonnés

Pour mettre de l’ordre dans sa collection de vins, que ce soit sur une étagère ou dans un cellier, il existe des étiquettes à enfiler sur le goulot, des systèmes d'étiquetage ou des petites ardoises. Cela évite de longtemps chercher le bon vin, ou de sortir des bouteilles inutilement.