Votre partenaire compétent depuis plus de 25 ans, pour des étagères et accessoires à vin

Guide du stockage du vin

Un bon stockage des vins chez soi présente de nombreux avantages

Avoir un stock de vins chez soi permet d’avoir toujours à portée de main le bon vin pour les occasions les plus diverses. Que ce soit la bonne bouteille pour accompagner un délicieux repas, accueillir des invités ou pour déboucher un véritable bijou à l'occasion d'un événement particulier (anniversaire, mariage, etc.).

Le vin fait partie des denrées de luxe durables particulièrement intéressantes et convoitées. Pour de nombreux vins, l'année de production est indiquée sur l'étiquette (millésime), ce qui en fait un « savoureux » témoin de l'histoire contemporaine. Ainsi, le vin est prédestiné à être collectionné et stocké. Les vins millésimés sont également considérés comme de précieux cadeaux. Outre l'aspect idéel, l'aspect financier joue également un rôle pour les grands vins et vins de garde, surtout lorsqu’ils proviennent de domaines et de terroirs renommés : pour autant qu'ils soient stockés correctement, ils se caractérisent par un accroissement constant et souvent considérable de leur valeur, de sorte qu'ils sont également recommandés comme placement financier.

Conservés dans les bonnes conditions, les vins gardent longtemps un bon degré de maturité. Souvent, ils se bonifient encore davantage.

Collectionner des vins et suivre leur évolution est un passe-temps exaltant et gratifiant. Au fil de son expérience, un amateur peut devenir un véritable expert.

Toutefois, quel que soit le nombre de bouteilles destinées à un stockage plus long, certaines conditions minimales de stockage sont à respecter.

La règle d’or pour un stockage optimal des vins : au frais et à l’abri de la lumière

Température

Le critère décisif pour le stockage à long terme est la température optimale. Les réactions chimiques liées à la maturation du vin se déroulent plus lentement à des températures inférieures à 10 °C qu'à des températures plus élevées. Par conséquent, le vin mûrit et vieillit plus rapidement à des températures plus élevées, et il est plus susceptible de perdre en qualité.

Les grandes variations de température nuisent elles aussi à la qualité du vin. Le stockage du vin à une température ambiante qui varie fortement selon la saison (par exemple inférieure à 10 °C en hiver et supérieure à 20 °C en été) accélère le processus de maturation et détériore la qualité des vins relativement rapidement. Les pièces soumises à de grandes fluctuations de température à des intervalles courts (par exemple en l’espace de 24 heures) conviennent encore moins. Les vins y étant stockés sont perturbés dans leur « équilibre intérieur » de sorte qu'ils vieillissent et se dégradent particulièrement vite.

La température de stockage recommandée est de 8° à 12 °C pour les vins blancs et de 16 °C pour les vins rouges. Les vins rouges dont la température de stockage est inférieure à 16 °C doivent être mis doucement à la température de service habituelle de 18 °C.

Hygrométrie

Les celliers offrant un air sec sont certes très avantageux, mais ils ne conviennent pas pour le stockage des vins. En effet, dans un cellier trop sec, les bouchons en liège risquent de dessécher progressivement, ce qui les fait rétrécir, altère leur étanchéité et occasionne des fuites de vin.

L'évaporation de l'eau de condensation d’un climatiseur installé dans le cellier à vins peut produire une certaine humidité. Si elle n'est pas suffisante, en particulier dans les pièces ou celliers de grande taille, un humidificateur d’air permet d’atteindre le taux d’hygrométrie requis.

Pour le stockage à long terme des vins, ce dernier devrait être compris entre 60 % et 80 %. Un taux nettement plus élevé peut provoquer la formation de moisissure sur les étagères (en bois), les capsules et les étiquettes.

Odeurs & vibrations

Dans la mesure du possible, les bouteilles devraient être stockées dans une atmosphère inodore, car après un certain temps, le vin absorbe les odeurs.

De plus, les vins sont sensibles aux vibrations de faible intensité comme celles occasionnées par les appareils installés à proximité. De telles conditions ne conviennent pas non plus au stockage à long terme de vins précieux.

Luminosité

Un excès de luminosité ou de rayonnement UV nuit également au vin, l’idéal étant de le conserver dans l’obscurité. En conséquence, il est conseillé d’éviter l’éclairage prolongé du cellier à vin. En outre, de nombreux luminaires dégagent de la chaleur, ce qui a également un effet néfaste sur le stockage. L’idéal est d’opter pour une solution à LED produisant peu de chaleur.

Faut-il toujours stocker les bouteilles de vin à l’horizontale ?

Une étude à long terme des chercheurs de l'université de Geisenheim a révélé qu’il importait peu que les bouteilles de vin soient stockées debout ou couchées. Le dessèchement redouté du bouchon en liège lorsque ce dernier n'est plus en contact avec le vin n'a pas l’air de se produire. Toutefois, le taux d’hygrométrie ne doit alors pas être trop faible. Dans un environnement plus humide, le bouchon en liège ne dessèche pas. En outre, les bouchons à vis, en verre et en plastique se répandent de plus en plus. À noter toutefois qu’il faut plus de place pour stocker les bouteilles debout, et qu’une bouteille précise est plus facile à trouver lorsqu’elle repose couchée.

Stockage du vin sur étagères : à quoi faut-il penser ?

Comme de nombreux vins n’arrivent à leur apogée qu'après un certain temps et qu'aucun vin n'est bu immédiatement après l'achat, les bouteilles doivent être stockées quelque part. Le choix d’étagères à vin est vaste. Pour trouver celle qui convient, les points suivants sont à considérer :

  • Capacité de stockage en nombre de bouteilles (nombre de modules/d’étagères)
  • Possibilités d'extension (envisager des réserves pour des ajouts ultérieurs)
  • Montage (de nombreuses étagères sont faciles à assembler)
  • Fonctionnalité/commodité (chargement et retrait des bouteilles, stockage individuel, côte à côte ou les unes sur les autres)
  • Possibilité éventuelle de stockage de caisses (6 ou 12 bouteilles) ou de grands formats (magnum, double-magnum) et de bouteilles bombées (Bocksbeutel, 0,35 l)
  • Possibilité de ranger également d’autres boissons (eau minérale, jus de fruits)
  • Rangement d’accessoires pour le vin (tire-bouchon, carafe à décanter, etc.)

Comment planifier et construire un cellier à vin ?

Parallèlement à l'accroissement mondial de la demande de grands vins en guise d’investissement sûr, l'ameublement exclusif pour celliers à vin privés connait ces dernières années un fort engouement.

Dans la mesure du possible, il est recommandé de déterminer l'emplacement, la taille et le type d'équipement du cellier à vin dès le projet de construction d’une maison. Mais il est également possible de transformer ultérieurement une pièce au sous-sol ou un local de stockage approprié en cellier à vin.

Lors de la planification, il est essentiel de tenir compte des règles de stockage décrites ci-dessus ainsi que du nombre de bouteilles à stocker.

Une bonne climatisation est importante pour un stockage à long terme

Avant d’y installer un climatiseur, il est nécessaire d’isoler le cellier. L'isolation (protection thermique) vise à réduire la transmission de chaleur entre l'intérieur et l'extérieur. Les autres sources de chaleur, telles que les tuyaux de chauffage, le chauffage au sol sur la pièce située au-dessus et les pièces voisines chauffées jouent également un rôle. Une pièce bien isolée contribue à prolonger la durée de vie du climatiseur. Il est recommandé d’équiper les fenêtres existantes de verre isolant et éventuellement de les occulter. Le meilleur matériau d’isolation est du polystyrène extrudé de 6 cm d’épaisseur.

Quels sont les différents types de climatiseurs ?

Pour la climatisation professionnelle, des appareils insonorisés de différentes capacités de climatisation sont proposés, adaptés à la taille de la pièce concernée. Leur installation est relativement simple.

Selon la configuration de la pièce, on distingue les unités monobloc (une unité murale unique), les unités split (l'unité de climatisation est dans la pièce à refroidir, le compresseur à l'extérieur) et les solutions encastrables (l'unité est dans une autre pièce, de sorte à ne pas être visible dans le cellier à vin. À l’intérieur du cellier, seule une grille est visible, reliée au climatiseur par un tuyau flexible isolé.) Si l'installation murale n'est pas possible, la mise en place simple d’une porte de climatisation (avec un climatiseur invisible de l'extérieur) constitue la solution idéale, surtout pour les petites pièces (jusqu'à 15 m³). Un entretien régulier n'est pas nécessaire, mais le filtre est à remplacer une fois par an.

Si le cellier est trop sec, les bouchons en liège risquent de dessécher, ce qui altère également la qualité des vins. Un humidificateur d’air permet de remédier au problème. Notre conseil : pour les vins les plus précieux, contrôlez l’hygrométrie du cellier à vin à l’aide d’un thermomètre/hygromètre adapté.

Remarque : comme elle émet trop de chaleur, il n’est pas recommandé d’installer une armoire à vin dans un cellier à vin.

➔ Vous trouverez ici des informations sur le Aménagement de cave à vin